Mis à jour le 20 septembre 2022.

La plateforme de marque

Wow, mais c'est qu'on avance sévère !

✅ Les bases du branding... c'est dans la poche.

✅ La stratégie de marque... c'est violemment validé.

✅ Le territoire de marque... 20/20, haut la main, mention très bien !

En termes de branding, on vient de passer du collège au lycée.

Le lycée : on reprend tout ce qu'on a vu au collège, et on fait des trucs de fou à partir du tout.

La plateforme de marque (brand platform)... c'est exactement la même chose :

  1. On reprend tout ce qu'on a vu auparavant

  2. On synthétise, on remet en contexte et on rend ça intelligible

  3. On pousse le truc encore plus loin !

What??? C'est quoi l'intérêt de reprendre tout ce qu'on a fait ?

Source : Vous, fraichement arrivé en seconde au lycée du Branding

La plateforme de marque, ça sert à quoi ?

Une plateforme de marque ça sert à formaliser l'identité (pas au sens graphique du terme, mais bien au sens large) d'une marque.

Pourquoi on fait ça ?

Avant de donner la réponse, il faut poser le problème :

  • On est humain, et notre mémoire est faillible... donc on oublie pleins de trucs.

  • On est humain, donc on n'est pas objectif... du coup, on a tendance à tout déformer.

  • On est humain, on aime créer du lien... donc on finit toujours par taffer en équipe.

La réponse au problème est plutôt simple, la brand platform :

  • Ça permet de se faire des piqûres de rappel dans les moments de doute.

  • Ça permet de rester un maximum objectif et d'œuvrer pour la justesse.

  • Ça permet de motiver tout le monde afin de réaliser ce truc totalement malade et plus grand qu'un simple individu : PERMETTRE À VOTRE MARQUE DE REMPLIR SA MISSION.

La plateforme de marque, il y a quoi dedans ?

Euh... C'est bien beau, mais ça reste méga vague ce que vous racontez les gars...

Source : Toi, parce que oui, maintenant on se tutoie

Yes, tu as totalement raison. C'est pour ça qu'on ne va pas te sortir une intro sur la plateforme de marque aussi longue que le remplissage de ta fiche d'impôts.

C'est parti pour du pragmatisme pur et dur !

Alors, comme on l'a dit plus haut, les objectifs :

  • se souvenir de tout ce qu'on a articulé dans les parties précédentes

  • rester objectif

  • rester juste

  • créer l'effervescence

  • garder le cap pour atteindre notre mission

Pour atteindre tous ces objectifs, il nous faut :

  • reprendre tous les éléments articulés dans les sections précédentes

  • rendre le tout intelligible et facile d'accès

  • aller encore plus loin à partir de ce kit de magie noire !

Donc, dans une bonne plateforme de marque il y a (au minimum) :

  • La mission de la marque

  • La vision de la marque

  • Les valeurs de la marque

  • L'onliness statement

  • La trueline

  • Le contexte du marché de la marque

  • La mise en contexte intelligible des matrices

  • Le positioning statement

  • L'USP

  • La ou les différentes tagline(s) de la marque

  • La synthèse de sa différenciation sur le marché

⚠️ Si tu ne comprends rien à la liste que tu viens de lire :

  • C'est que t'as sauté des étapes dans les chapitres précédents

  • ou que tu viens tout droit de Google

Dans les deux cas, nous te conseillons de revenir aux étapes précédentes pour bien comprendre de quoi l'on parle.

Pour rappel, on vient de passer au branding "niveau lycée" quand même !

Clairement, pour suivre les prochaines étapes, il te faut ton brevet des collèges en poche. Surtout qu'on ne va pas revenir sur les éléments déjà abordés dans les chapitres précédents.

Okay, jusque là, on est tout bon... mais on y ajoute aussi de nouveaux éléments :

  • Le Why, How et What de la marque

  • Le manifeste de la marque

  • Sa Unique Story Proposition :

    • Schéma actanciel

    • Les personnages de l'histoire

    • Schéma narratif

    • Brand archetypes

Pas de conclusion, on s'en fout, on n'a pas le temps, on est au lycée et on est déjà en retard pour le prochain cours de Branding.

Go go go... et change-moi ce cartable à roulette, ça craint sérieux !