Personal Branding

Le bullsh*t autour du Personal Branding.

Écrit par Alban Mezino

Publication originale le 1 août 2022.

Mis à jour le 7 août 2022.

Lecture : 4 minutes

  • Il faut que tu sois extravertie.

  • Il faut que tu améliores ton copywriting sur LinkedIn.

  • Il faut que tu racontes ta backstory.

  • Il faut que tu te crées un personnage.

  • Il faut que tu fasses vivre des émotions positives à tes lecteurs.

  • Tu dois mettre des emojis.

  • Mets un fond de couleur derrière ta photo de profil.

  • Il faut que tu racontes ta vie.

Quoi ? Tu trouves que c'est des conseils de m*rde ?

J'ai simplement ouvert LinkedIn et lu les articles de ceux qui ont plus de 50 000 abonnés.

Et oui, ils racontent quasiment tous n'importe quoi.

Remettre les points sur les i

Ces conseils ne sont pas pourris. Ils sont trop contextuels et ne collent pas avec ta personnalité.

La recette magique du succès pour certains n'est pas la même pour d'autres.

Pourquoi ?

Parce que vous n'êtes pas les mêmes personnes.

Écouter ce genre d'astuces, c'est comme écouter quelqu'un qui dit "à ta place moi je ferais ça".

Le problème c'est que ça marche pour eux et pas pour toi.

Pour donner de vrais conseils, il va falloir qu'on prenne un peu de recul et qu'on aille chercher la profondeur.

On va tacler un par un ces conseils un peu claqués pour prendre du recul et trouver la vraie recette du succès.

Il faut que tu sois extravertie

FAUX. Keanu Reeves ? Super personal branding. Introverti. Pas de problème.

Sois toi !

Il faut que tu améliores ton copywriting sur LinkedIn

La vérité, tu n'as même pas besoin d'être sur LinkedIn.

Il faut que tu trouves le canal qui te correspond le mieux.

Améliorer ton copywriting, c'est une bonne idée si tu écris.

Si ton truc c'est les podcasts, améliore ta diction.

Améliore ce qui te correspond.

Il faut que tu racontes ta backstory

Non, tu n'as pas besoin de raconter qui tu étais en étant gosse ou ce que t'as mangé hier.

Par contre, oui il faut que tu racontes une histoire. Cette histoire elle t'appartient et elle n'est pas forcément basée sur ton histoire personnelle, mais elle sert ton propos, peu importe ce que tu racontes.

Elle peut ne pas parler de toi et seulement parler de ton équipe et de tes compagnons.

Elle peut être très macro comme très micro, mais elle doit être honnête, véridique et sensée.

Il faut que tu te crées un personnage.

Le seul personnage qui compte dans ton histoire c'est toi. Ne joue pas un rôle, sois qui tu es.

Oui, tu seras critiqué. Oui, tu auras des haters... mais tu auras aussi de vrais fans.

Ceux qui te parleront seront là pour échanger autour de la vérité et seront réellement désintéressés.

Tu pourras réellement commencer à échanger et partager.

Il faut que tu fasses vivre des émotions positives à tes lecteurs.

Non. Tu dois faire vivre ce qui mérite d'être vécu. Dans la vie tout n'est pas positif, l'important c'est ce qui est constructif.

Si ça t'aide toi et que ça aide d'autres personnes, c'est que ça doit être partagé.

Tu dois mettre des emojis.

Emoji, meme, GIFs... Si ça n'est pas toi, ça n'a rien à foutre là.

Mets un fond de couleur derrière ta photo de profil.

Oui, si tu en as envie. L'important c'est que ça reflète ce que toi tu vois de toi, et ce que les autres voient de toi.

Encore une fois, l'important c'est de faire correspondre ton image de toi, à l'image que les autres ont de toi et à l'image de toi tu aimerais qu'ils aient de toi.

Il faut que tu racontes ta vie.

Non, il faut que tu racontes ce qui va les intéresser et ce qui t'intéresse toi. C'est la jonction de ces deux univers qui apporte le plus à tous.

Les vrais conseils du personal branding

  • Cultive ta différence, sans jouer un rôle.

  • Sois toi. L'authenticité c'est la base.

  • Laisse les gens rager et continue de faire ce en quoi tu crois.

  • Remets-toi en question pour les bonnes raisons.

  • Prends en compte les feedbacks récurrents et non les exceptions.

  • Sois là pour les autres avant de satisfaire ton égo. Donne et tu recevras... parce que c'est une conséquence et non un objectif.

  • Passe plus de temps à vivre et parler de ce en quoi tu crois... plutôt qu'à réfléchir à ce que les gens aimeraient t'entendre dire.

  • Oui, ce sera dur de t'assumer. Mais ça reste mieux que de vivre une vie paisible dans la peau d'un alterégo que tu détestes.

Wow, c'était énervé,
mais j'en veux encore !